Articles avec #de grands champions

164,95 km/h !!

13 Juin 2011, 02:29am

Publié par VTT Presqu'île de Crozon

 

Le cycliste autrichien Markus Stöckl s'est offert une belle pointe de vitesse au guidon de son vélo...

Jolie performance de la part de l'Autrichien Markus Stöckl, qui a inscrit son nom dans l'histoire du cyclisme grâce à son record du monde acquis sur les flancs d'un volcan situé au Nicaragua.

 

Sponsorisé par Red Bull, il a réussi à battre le record de vitesse sur un VTT de série, c'est à dire accessible à tout le monde.


Markus Stöckl disposait tout de même d'une combinaison et d'un casque spéciaux pour l'occasion, afin notamment d'obtenir une meilleure pénétration dans l'air. Mais il faut quand même avoir une belle dose de sang froid pour atteindre les 164,95 km/h sur un vélo vendu dans le commerce.

 

A noter qu'avec ce record, il efface des tablettes le français Éric Barone, qui détenait ce record depuis neuf ans

 

A la suite de ce record Markus Stöckl a déclaré vouloir battre les records de vitesse établis avec des prototypes de vélos, 222 km/h sur neige et 172 km/h sur gravier, également détenus par le Français Eric Barone … à suivre ...




Une grande championne de BMX - VTT

29 Mars 2010, 12:31pm

Publié par VTT Presqu'île de Crozon

Anne Caroline Chausson est entrée dans l'histoire
 en devenant la première championne olympique de BMX

DH_sm.gif

Née le 8 octobre 1977 à Dijon, Anne Caroline Chausson a découvert le BMX à l’âge de six ans grâce à ses deux grands frères qu’elle accompagna sur leur terrain d’entraînement. Si l’on en croit, Anne Caroline, ceux-ci ne la ménagèrent jamais sur le vélo. Elle n’était pas la petite sœur que l’on protège et que l’on aide face aux difficultés. Au contraire la condition sine qua non pour pouvoir les accompagner était d’être à la hauteur et de ne pas leur faire perdre de temps. Là où beaucoup d’autres se seraient découragés Anne Caroline a su, malgré son jeune âge, relever le défi. Elle a du caractère et elle n’aime pas les échecs, alors elle se prend au jeu et se surpasse pour montrer à ses frères ce dont elle est capable.

Au Bicross Club de Dijon, elle apprend vite et progresse chaque jour un peu plus. Bientôt elle surpasse toutes les autres filles et elle est sacrée championne du monde en 1992 et 1993. C’est cette même année que des copains de l’équipe de France de BMX dont Cédric Gracia l’incitent à découvrir le VTT.
Immédiatement Anne Caroline est séduite par cette nouvelle discipline et malgré quelques belles gamelles elle décroche très vite son billet pour les championnats du monde qui se déroulent à Métabief dans le Jura, le 19 septembre 1993.

Son style puissant mais toujours très fluide est inégalable. La regarder descendre est un plaisir, elle donne l’impression que tout est facile, limpide qu’il suffit de se laisser glisser. Bien souvent elle creuse des écarts importants avec les autres filles engagées. Pendant une décennie, grâce à ses qualités naturelles mais aussi à force d’un travail acharné, Anne Caroline va régner sans partage sur la descente féminine en décrochant sans interruption la couronne mondiale de 1993 à 2003
Elle va décrocher la bagatelle de 55 victoires UCI ainsi que 4 coupes du monde successives.

En 1997, comme Eric Barone chez les hommes, elle s’attaque au record de vitesse sur neige.
Elle établit aux Arcs un nouveau record du monde avec 187,990 km/h.

Anne Caroline décide donc de s’arrêter sur ce 19ème titre mondial alors qu’elle n’a pas encore 28 ans. Dotée d’un palmarès hors du commun, elle n’a plus envie de tout sacrifier pour son sport néanmoins elle ne coupe pas tous les ponts comme le font souvent les sportifs de haut niveau lorsqu’ils arrêtent la compétition. Au contraire, Anne Caroline lève simplement le pied comme si elle était en préretraite et elle continue en 2006 à s’aligner sur des épreuves de renom et s’essaye à la descente marathon. Comme toujours elle ne fait pas de la figuration et sa classe naturelle lui permet de s’imposer lors de la coupe d’Europe de VTT descente marathon. « Chassez le naturel il revient au galop » dit le proverbe et en ce qui concerne Anne Caroline il s’applique formidablement à son tempérament de battante, de compétitrice née.
Après une longue réflexion elle décide de reprendre le BMX qui contrairement au VTT de descente sera discipline olympique pour la première fois à Pékin en 2008. L’objectif écrit elle, le 6 janvier 2007 sur son site est d’abord de se qualifier aux J.O. car c’est la seule chose qui manque à son palmarès. « 13 ans que je ne suis pas monté sur un bmx, ça fait long et ça va être dur, voir impossible mais c’est une expérience que je suis prête à tenter pour ne rien regretter ! »
Championne d’Europe en 2007 et vice championne du monde 2008, Anne Caroline Chausson est arrivée aux J.O. de Pékin au sommet de sa progression et comme la grande championne qu’elle est, elle n’a pas raté le rendez vous des J.O. pour la première olympique de cette discipline.
Cette consécration médiatique Anne Caroline l’attendait depuis le début de sa carrière.
 
12 février 2010, "du changement pour 2010 et je suis très heureuse de vous annoncer que je roulerais pour les années à venir sur des vélos Sunn. Un vrai retour aux sources, puisque Sunn a été mon premier partemaire vélo, il a une quinzaine d’année. Je serais l’ambassadrice de la marque et je n’intègre pas le team Sunn Montgenèvre. Ma priorité sera de développer la gamme enduro et de relancer l’activité bmx. Je participerais tout de même, comme cette année aux grandes épreuves types enduros et mégavalanche, histoire de ne pas perdre la main…et de battre quelques garcons! Une nouvelle histoire est en route…"
Anne Caroline Chausson


Pour admirer son palmarès allez sur son site en cliquant sur la photo ci dessous